Chargement...
 

Merci


Nous tenons à remercier ceux qui nous ont aidés, qui nous aident encore et qui malheureusement pour eux nous aideront encore :

  • merci à Dominique Blum et Eric Demeester : pour leurs avis autorisés et commentaires sur les textes depuis plus de dix ans;
  • merci à Thierry Jullien de nous avoir lancé ;
  • merci à Jules Bourdeaux, Jean Claude Mérillon, Chtoff; Marc Havet et tous ceux qui font monter la sauce (bolognaise) ;
  • merci à Bruno A, BobCat, Jehro, Sandra: pour leurs photos ;
  • merci à Musiques tangentes et Bruno Mauguil pour leurs aides professionnelles ;
  • merci à Bertrand Pierre pour ses conseils de démarrage ;
  • merci à Lazare de nous avoir pris en main ;
  • merci à Bonobo de nous avoir donné un coup de main quand il fallait ;
  • merci aux musiciens Baptiste, Marie-Agnès, Jim dit Washby le magnifique qui ont fait un bout de chemin avec nous ;
  • merci à nos voisins Bruno B, May, Martine, Jacques, Ninon et Georges qui n'ont jamais porté plainte lors de nos répétitions nocturnes ;
  • merci à William, Fanck, Ronan et tous ceux des premières répétitions ;
  • merci à Fred Mauvinier pour nous avoir éclairé au Zèbre de Belleville ;
  • merci à celles que nous aimons ou que nous aimerons et qui nous aiment malgré ce que nous sommes ;
  • merci aux amis de Georges qui annoncent nos concerts sur leur site ;
  • merci à Didier Merlateau et toute la bande de linuxmao qui nous soutiennent dans nos enregistrements ;
  • merci aux 182 personnes qui se sont inscrites sur ce site et qui nous portent, nous supportent et nous transportent depuis des mois ;
  • merci à Ouiphil, Benoît, Stéphane et ceux qui sont devenus cinglés à force d'être à tous nos concerts;
  • bref merci à tous ceux qui nous soutiennent, qui nous aiment et nous donnent envie de chanter.
  • merci aussi à ceux qui n'aiment pas ce que nous faisons d'arrêter de nous dire qu'on devrait jouer rock ou funky !


Merci encore et à bientôt

Pardon

  • pardon à ceux que nous retirons de la liste des utilisateurs, mais nous supprimons les noms quand les adresses deviennent invalides ;
  • pardon à ceux qui aimeraient qu'on chante des reprises ;
  • pardon à ceux qui croyaient que les jetés de l'encre faisaient des chansons de marin (en fait ce sont des chansons de marin, mais on le perçoit après plusieurs écoutes un verre de rhum à la main) ;
  • pardon à ceux qui pensaient qu'avec notre nom, on faisait du Mickaël Youn ou du Gottener.
  • pardon à tous ceux qui nous détestent et qui sont contraints d'accompagner leur épouse lors de nos concerts ;


Pardon encore et tant pis